Image default

La rhinoplastie

Rate this post

Vous envisagez de procéder à une chirurgie du nez à Paris, pour une réparation ou une raison esthétique, mais vous souhaitez vous informer sur le déroulement d’une telle intervention et sur les précautions à prendre ?

Tout ce qu’il faut savoir.

La rhinoplastie réparatrice et rhinoplastie esthétique

Il peut y avoir deux raisons principales pour recourir à la chirurgie du nez à  Paris:

  • Un problème respiratoire congénital, dû à un accident ou à une malformation de naissance. On parle alors de rhinoplastie réparatrice ou fonctionnelle ;

 

  • Une envie de remodeler le nez en raison de complexes ou de mal-être. On parle alors de rhinoplastie esthétique.

Les techniques utilisées sont les mêmes pour la chirurgie du nez fonctionnelle et esthétique ; la différence est la cause de intervention, mais aussi la rhinoplastie fonctionnelle est remboursée alors que la rhinoplastie esthétique ne l’est pas, et elle est fortement déconseillée avant 17 ans.

Le déroulement d’une intervention chirurgicale du nez

Comme pour toute intervention chirurgicale, une rhinoplastie se déroule en trois étapes :

  • Avant l’opération, le chirurgien rencontre le (la) patient(e) pour lui expliquer comment cela se passe. Il donne des recommandations concernant l’hygiène de vie et, dans le cas d’une chirurgie esthétique, déterminer la technique répondant à la demande du patient(e). Des simulations sur ordinateur seront alors réalisées pour donner une idée du résultat final.

 

Parallèlement, le chirurgien déterminera s’il n’y a pas de contre-indications à l’opération et il y aura également une consultation avec l’anesthésiste.

 

  • Le jour de l’opération, selon l’intervention, une anesthésie locale suffira, mais dans le cas d’intervention sur la cloison ou de rhinoplastie nécessitant la mobilisation de la partie osseuse, l’anesthésie générale est indispensable.

 

L’hospitalisation se fera donc en ambulatoire pour une petite intervention avec anesthésie locale, par contre, dans le cas d’une intervention longue (deux heures maximum) le (la) patient(e) devra passer une nuit en observation.

En fonction de l’intervention, les cicatrices se trouveront à l’intérieur des narines, à la base des ailes du nez ou sur la columelle (entre les deux narines).

 

  • Après l’opération, durant 1 à 2 semaines, il faudra porter des mèches, un pansement nasal ou une attelle endonasale. Selon le type d’intervention, il peut y avoir des œdèmes sur les joues et les paupières durant 10 à 20 jours et le nez peut ne prendre sa forme définitive qu’après un mois.

 

L’exposition au soleil et la pratique du sport ne pourront être repris qu’après 3 mois et il faudra éviter de se moucher violemment jusqu’à la cicatrisation.

Une ou des consultations postopératoires de suivi seront fixées en fonction de l’intervention.

Complications postopératoires

Intervention très courante, la rhinoplastie est aujourd’hui bien maîtrisée et n’entraîne généralement aucune complication grave à condition de s’adresser à un chirurgien confirmé. Il peut s’agir de saignements, d’hématomes trop volumineux, d’une infection, de réactions cutanées ou d’un cal osseux. Dans tous les cas, il faut informer le chirurgien qui prendra les mesures nécessaires.

Autres articles

Massage : quels sont ses vertus réels ?

sophie

Tout sur l’argousier, l’arbuste aux multiples bienfaits pour la santé

sophie

Comment se procurer du CBD ?

sophie

Cryolipolyse : est-ce efficace ?

sophie

Quand recourir aux services d’un médecin de garde ?

Journal

Les avantages d’une mutuelle santé

Laurent

Traitement des lèvres par l’application d’acide hyaluronique

Chic Chicken

Les formes et vertus thérapeutiques du cannabis légal

sophie

Les bienfaits incontournables des fleurs de CBD

Claude

Leave a Comment