Terrarium tortue ■ Guide, Avis, Test et Comparatif en 2020

RSS Terrarium tortue ■ Guide, Avis, Test et Comparatif en 2020
Lien du site : https://www.terrarium-tortue.fr/

Voici un site qui vous présentera un guide pour choisir votre terrarium tortue. En effet, il est essentiel de bien se poser pour choisir un terrarium ou un vivarium pour sa tortue terrestre.

Un terrarium tortue peut être très utile lors de l'arrivée du froid, il faut plutôt "hiverner" dans un endroit très calme, froid mais protégé du gel. Une simple boîte en bois ou une boîte en carton remplie de tourbe et/ou de feuilles mouillées peut suffire mais un terrarium sera beaucoup plus adapté. Les animaux se reposent de l'automne jusqu'au printemps.  Les reptiles en hibernation sont totalement sans défense et doivent être protégés à la fois des rongeurs et des chats.

Au printemps, après que les animaux se soient réveillés de leur hibernation, vous pourrez les remettre dans un enclos extérieur.

Pour l'élevage des tortues en intérieur, il faut préférer les terrariums en forme de boîte : il s'agit principalement de boîtes en bois plus ou moins grandes (taille minimale pour un jeune individu en pleine croissance 60×120 cm), avec des parois de 15 à 35 cm de hauteur selon la taille des animaux hébergés.

Sur le fond, certains éleveurs versent uniformément du sable mélangé à de la tourbe ou de la terre et du foin. D'autres utilisent une série de récipients rectangulaires en bois ou en plastique, remplis de divers substrats, par exemple du sable, du foin, du sable et de la tourbe ou de la glaise, etc. pour la base du terrarium. Ainsi, vous pouvez mettre dans le terrarium des plantes fourragères qui peuvent être cultivées ailleurs en rotation et fournir une nourriture fraîche et nutritive même à l'intérieur... un peu laborieux mais fonctionnel ! Les abris sont importants pour permettre aux animaux de s'isoler s'ils le souhaitent. Des abris qui n'ont pas besoin d'être appuyés contre les murs latéraux pour éviter qu'ils ne soient utiles lors d'éventuelles évasions. Les terrariums intérieurs doivent bien sûr être éclairés et chauffés. Il existe deux meilleures solutions possibles : une lampe halogène combinée à un tube néon à rayonnement UV ou une lampe à vapeur de mercure, mais ce second système doit être réservé aux très grandes installations. Dans la mesure du possible, le cycle d'éclairage et la tendance thermique doivent suivre les rythmes naturels jour/nuit et saisonniers, en fonction de la zone d'origine des espèces hébergées ; l'exposition aux rayons UV ne devrait plutôt être autorisée que quelques heures par jour. Enfin, n'oubliez pas que la présence d'un bassin bas rempli d'eau douce peut être plus que bienvenue.
fr