Non classé

Le métier de pâtissier

Le métier de pâtissier
Notez cet article

Être pâtissier consiste à exercer un métier de créateur de gâteaux originaux et de confectionneur de pâtisseries classiques. En gros, le pâtissier conçoit et réalise des recettes à base de sucre qui sont prévues à la vente.

Pour les différentes occasions, le pâtissier doit proposer des produits connus des clients sans oublier d’y apporter une touche d’originalité qui lui est propre et d’y imprimer sa signature.

Comme la spécialité du pâtissier concerne le sucré, il réalise des tartes, des glaces, des chocolats ou des entremets. La création des saveurs gourmandes par le mariage des goûts doit faire partie de son savoir-faire en plus de sa connaissance sur les recettes les plus classiques de la pâtisserie.

Il peut être considéré comme un « artisan » grâce à sa manière de travailler les différents produits. Le pâtissier peut, en effet, être amené à réaliser et à décorer ses gâteaux avec une esthétique et un raffinement artistiques.

Il peut se spécialiser selon son travail. Si par exemple il maîtrise toutes les techniques du chocolat, il fabriquera des produits de terroirs ou deviendra chocolatier. Cela peut également le conduire à devenir traiteur et ainsi confectionner des buffets sucrés pour diverses occasions.

Pâtissier : quelles compétences et qualités requises ?

Un pâtissier doit frôler la perfection pour la réussite et l’exécution des recettes. Il doit être précis et adroit et doit être très minutieux. Pour qu’une recette soit réussie, il doit prendre en considération une multitude d’éléments.

Comme il est le seul à tester ses nouvelles créations, il doit disposer d’un goût aiguisé. Il doit, en effet, savoir associer différents parfums. Pour la présentation de ses produits et pour la décoration, il doit disposer d’un talent créatif.

Un pâtissier doit connaître la comptabilité ainsi que l’organisation d’une entreprise et le droit du travail, surtout s’il souhaite s’installer à son compte. Sa communication doit être excellente et il doit toujours avoir un accueil chaleureux. Le pâtissier a sa spécificité qui fait de lui un « artisan » à part.

Pâtissier : quelles formations ?

Il est indispensable de passer un CAP Pâtisserie pour devenir pâtissier. Le CAP est dispensé dans différentes écoles de pâtisserie. Les débutants peuvent découvrir les bases de la préparation de gâteaux en suivant une formation pâtissière.

Avec un CAP, il est possible de postuler pour la MC Pâtisserie, confiserie, chocolaterie, glacerie spécialisées. Cette formation de pâtisserie nécessite 16 semaines de travail en entreprises et permet de renforcer les compétences du pâtissier.

Des cours de pâtisseries permettent de se perfectionner et, selon les professions, de se passer du CAP. Il est, en effet, possible d’atteindre un niveau supérieur au BAC+2 avec un brevet de maîtrise en pâtisserie, glacier, traiteur, confiseur.

Vous pouvez découvrir un grand nombre d’établissements de formation sur le site des métiers de l’alimentation.

Related posts

Haribo : découvrez l’histoire de l’une des plus grandes marques de confiserie au monde

Faire appel à un avocat pendant la rupture conventionnelle du contrat de travail

L’importance d’un traducteur professionnel

Leave a Comment