Image default

Quels sont les rôles d’un avocat pénaliste ?

Éclairer son client et assurer sa défense

Intervenant dans les affaires liées au droit pénal, l’avocat pénaliste accompagne son client dans les démarches à effectuer pour traiter son dossier.

Que son client soit innocent ou coupable, il doit rester impartial et éviter d’émettre des avis subjectifs. Il peut intervenir dans le cadre d’une garde à vue, d’une détention provisoire ou encore d’une comparution immédiate.

Le droit pénal est divisé en plusieurs branches dans lesquelles un avocat pénaliste peut se spécialiser : blanchiment d’argent, vol, trafics de drogues, crimes d’enlèvements, etc.

Établir un dossier et procéder à son analyse

Il relève de l’obligation d’un avocat pénaliste de mettre en place le dossier de son client puis de l’étudier minutieusement. Chaque détail, aussi infime soit-il, a son importance dans une affaire.

Il se doit aussi de garder jusqu’au bout son rôle de défenseur pour éviter une éventuelle erreur judiciaire. Durant le procès, il doit plaider en faveur des intérêts de son client face au juge, au jury et à la partie adverse.

Quelles formations et compétences pour devenir avocat pénaliste ?

Le cursus

Pour devenir un avocat en droit pénal, il est important d’avoir un bac+, incluant les diplômes de licence et de master. Par la suite, il faut passer le concours du CRFPA (centres régionaux de formation professionnelle d’avocat). Une fois le test passé avec succès, une formation d’une durée de 18 mois s’en suit. À la fin de cette session, l’apprenant doit passer un examen qui lui permettra d’obtenir le CAPA (certificat d’aptitude à la profession d’avocat) puis d’exercer.

Après l’obtention du diplôme, un stage de deux ans dans un cabinet doit être effectué. Ensuite, le diplômé doit prêter serment et s’inscrire en tant qu’avocat d’un barreau. Selon ses préférences, il peut devenir associé dans un cabinet ou travailler à son propre compte.

Les compétences

C’est une évidence : un bon avocat pénaliste Paris doit maîtriser sa « matière ». Par ailleurs, il doit avoir une grande aisance en communication orale pour pouvoir assurer une plaidoirie dans les règles de l’art. Bien évidemment, la communication écrite tient aussi toute son importance dans son travail. Par ailleurs, il doit être rigoureux dans sa façon de s’organiser et de procéder dans la défense puis d’être persuasif. Enfin, il doit avoir la capacité de bien étudier et d’utiliser à bon escient chaque infirmation pour permettre à son client d’avoir un dossier solide.

Autres articles

Récits de femmes ukrainiennes qui ont fui la guerre pour se rendre en Europe.

administrateur

Comprendre le travail d’une entreprise de désinsectisation

sophie

Teambuilding solidaire : quels sont les avantages ?

sophie

L’importance d’apprendre avant de se lancer en trading

sophie

Exposer ses œuvres aujourd’hui

Journal

Techniques pour faire connaître son entreprise

Laurent

L’assurance décennale est une obligation

Journal

Une formation en alternance pour apprendre votre futur métier

Journal

Trouver la meilleure offre de casino en ligne : les critères à prendre en compte

Claude