Image default

Les hospices de Beaune : le joyau de la Bourgogne

Rate this post

Les anciens chefs d’œuvre architecturaux ont toujours fasciné le monde par leur beauté, leur longévité et l’histoire qu’ils renferment. Pour les passionnées d’architecture, d’histoire et de vins, une visite aux Hospices de Beaune promet d’être un programme à la fois captivant, émouvant et appétissant. Fondation hospitalière du moyen-âge, il s’agit de l’un des monuments historiques les plus grandioses de France avec son architecture gothique époustouflante, ses toits polychromes et ses paysages. Un lieu touristique exceptionnel qui est devenu célèbre grâce notamment au cinéma dans le film culte « La Grande Vadrouille » avec Bourvil et Louis de Funès, l’Hôtel-Dieu (Hospices de Beaune) est également réputé pour son domaine viticole de 60 hectares qui produit les vins les plus prestigieux, vendus aux enchères le troisième dimanche de novembre.

Un lieu d’accueil pour les démunis

C’est avec une population en pleine période de troubles, dévastée par la peste et la guerre de 100 ans que le Chancelier Nicolas Rolin décide de fonder l’Hôtel-Dieu en 1443. Ce vaste domaine a surtout été érigé pour accueillir les malades, les pauvres et les plus démunis. Un établissement charitable avec une architecture remarquable et une atmosphère chaleureuse, son fondateur n’a rien laissé au hasard et a su exploiter au maximum ses connaissances des institutions hospitalières. En effet, tout a été conçu pour durer et pour faire forte impression avec de magnifiques toits de tuiles vernissées et leurs lucarnes aériennes, une remarquable cour d’honneur, des voutes en carène de vaisseau, des vastes cheminées gothiques, etc.

L’Hôtel-Dieu a également été placé sous l’autorité spirituelle du Saint-Siège. Certains objets et œuvres d’art à l’image du polyptyque du Jugement Dernier commandé à Rogier Van der Weyden symbolisent d’ailleurs cet acte de générosité et de foi pour l’éternité.

Un domaine viticole

Pour faire tourner son établissement, Nicolas Rolin y a planté des vignobles et installé des fermes. Le premier don de vignes aux Hospice de Beaune a été effectué par Guillemette Levernier en 1457. Aujourd’hui, le domaine compte près de 60 hectares de terrains cultivés dont 85 % de premiers crus et grands crus sont vendus aux enchères le troisième dimanche de novembre. Il s’agit de la plus célèbre vente de charité vinicole dans le monde qui est organisée par la maison Christie’s. Les fonds récoltés vont contribuer essentiellement à la conservation des Hospices de Beaune et à l’amélioration des équipements de soins de l’hôpital.

Autres articles

La Peugeot 205 GTI, une bonne voiture pour l’investissement

sophie

Comment choisir sa chicha ?

sophie

Quand recourir à un avocat en droit des assurances ?

sophie

Dématérialiser ou traiter le flux des documents avec un nouveau processus

sophie

Haribo : découvrez l’histoire de l’une des plus grandes marques de confiserie au monde

sophie

Comment bien choisir un détective privé ?

administrateur

Caractéristiques des pierres naturelles à l’usage de la voirie

Laurent

Bachelor : tour d’horizon de ses avantages et de l’intégration

sophie

Quelles taille et épaisseur choisir pour son matelas ?

Laurent

Leave a Comment