Image default

Construire une fuste : ce qu’il faut savoir

Les constructions en bois à usage d’habitation ont regagné en popularité au cours des dernières décennies. Maison traditionnelle essentiellement rencontrée auparavant dans les régions froides (Russie, Scandinavie, Canada, etc.), elle séduit actuellement à la fois par son esthétique et ses qualités écologiques. Si vous voulez en faire bâtir une, les informations suivantes vous seront d’une aide précieuse.

La fuste : une maison en bois particulière

La fuste est une maison faite de rondins de bois empilés les uns sur les autres, suivant une technique particulière qui leur permet de s’emboiter parfaitement. Ce qui limite, voire élimine tout risque de pénétration de l’air ou de l’eau à l’intérieur. Cette étanchéité de  la construction lui confère une bonne isolation thermique et a d’ailleurs contribué à son usage généralisé dans les zones où il fait souvent froid. Les essences utilisées pour la fabrication d’habitation ou de chalet en fuste sont principalement des conifères (pins Douglas, cèdres, mélèzes, etc.).

Les avantages de ce type de construction sont multiples. Cette maison est confortable été comme hiver. Elle est écologique (peu d’émission de CO2, bonne isolation thermique pouvant être renforcée par du chanvre ou d’autres matériaux naturels). Elle est facile à entretenir, le bois (bien traité avant la construction) se bonifiant avec le temps.

Les obligations administratives requises pour la construction

La construction d’une maison en rondins nécessite des autorisations de la part des autorités compétentes, notamment de la mairie. Pour les bâtiments de petite envergure (≤20m2 de surface au sol), une déclaration de travaux est requise. Pour les plus grandes, il faut un permis de construire et se conformer au PLU (Plan Local d’Urbanisme). Et le concours d’un architecte est obligatoire pour les maisons dont la surface au sol est de 170m2 ou plus.

Les étapes de la construction

Une fuste est bâtie essentiellement à la main. Si les rondins et les autres éléments constitutifs de la maison (portes, fenêtres, poutres, structures, etc.) sont désormais travaillés avec des machines spécifiques pour en assurer les bonnes mesures, le montage est réalisé manuellement.

Après la mise en place de la dalle en béton qui supportera la structure et celle des différentes installations vide-sanitaires, du sous-sol (si vous avez prévu une cave), les troncs sont empilés de manière à s’encastrer parfaitement pour la création de murs. Les portes et fenêtres sont ajoutées au fur et à mesure que la construction s’élève. Le toit est posé par le charpentier-couvreur. A noter que les fustes peuvent aujourd’hui être dotées de divers équipements modernes pour en optimiser l’esthétique, le confort et la fonctionnalité.

Autres articles

L’Ile de Ré : tout savoir sur le secteur immobilier

sophie

Allo-Nettoyage, la propreté intégrale de vos immeubles!

Chic Chicken

Investir dans une résidence étudiante

Laurent

Les critères de choix d’une porte de garage

Journal

Pourquoi contacter l’entreprise Dhedebouchage à Paris Île-de-France ?

administrateur

Pourquoi la gouttière est indispensable pour une maison ?

Journal

Les critères de choix lors de l’achat d’un insert à granulés de bois dans le Gard

sophie

Choisir un radiateur électrique conforme à votre mode de vie

sophie

Effectuer un investissement dans le domaine de la SCPI

Laurent